About

La plus ancienne preuve de l’existence des tatouages a été découverte sur une momie en Amérique Latine, vieille de plus de 7 000 ans.

De cette époque à nos jours, nous avons de nombreuses preuves que les modifications corporelles font partie intégrante des groupes sociaux.
Nous avons choisi de nous intéresser spécifiquement aux afro descendants, avec la volonté de questionner leur rapport à la culture du tatouage lorsqu’on sait qu’il s’agit d’une pratique ancestrale qui a vu son image ternie par l’implantation parfois forcée des religions monothéistes.
Avec ce projet, nous sommes allés à la rencontre d’hommes et de femmes tatoués, nous avons également mené des recherches sur l’histoire du tatouage en Afrique sub-saharienne et nous avons la volonté de restituer, sous différents supports, le fruit de nos recherches afin de créer une conversation autour du corps noir tatoué.